C’est quoi un bon coach en développement personnel ? 11 façons de reconnaître un bon coach en développement personnel et exceller

C'est quoi un bon coach en développement personnel ?

C’est quoi un bon coach en développement personnel ? Quelles sont ses capacités ? 

Comment le reconnaitre ? 

Un bon coach en développement personnel est tout d’abord :

  • un professionnel, une personne formée à au moins une technique de préparation mentale, technique comportementale et cognitive qui lui permet d’amener le changement désiré par la personne coachée
  • un professionnel certifié, une personne dont l’activité est encadrée par un certain nombre de standards, une déontologie, à un niveau de technicité comportementale et cognitive suffisant pour aborder l’objet de changement, l’objectif et les problématiques levées
  • c’est une personne fiable et bienveillante capable de vous faciliter l’accès à vos ressources latentes ou effectives, rapidement et efficacement,
  • et c’est une personne qui ne confond pas son role de coach accompagnateur avec celui d’un formateur, d’un consultant ou d’un mentor.

4 caractéristiques pour 1 professionnel spécialisé en développement personnel, positionnement mental, changements de comportement, mobilisation et en développement de ressources et de vos forces jusqu’à atteindre le niveau d’expertise visé.

11 facons de reconnaitre un bon coach en développement personnel et exceller rapidement

Votre coach en développement personnel est expert en préparation mentale, initiateur de changements

Sa méthode, son école, ses formateurs et son niveau de formation sont des éléments à prendre impérativement en compte lorsque vous sélectionnez votre professionnel du changement.

Vous pouvez utiliser la liste de contrôle ci-dessous. Elle vous donnera des pistes pour mieux évaluer la pertinence de votre choix  et sélectionner un coach en développement personnel correctement outillé.

Cette image décrit l'histoire imbriquée dans une autre histoire
L'histoire dans l'histoire accessible à travers un trou si fin dans le mur

1 - La formation de votre coach personnel

Comment savoir si la formation de votre accompagnateur personnel est valable ? 

Interrogez-vous sur la thérapie comportementale et cognitive qu’il propose. Il  y autant de coach qu’il y a de techniques avancées. Toutes les techniques n’apportent pas les mêmes résultats. Toutes les techniques ne sont pas garantes de changement et beaucoup de techniques proposées relèvent plus de la sophrologie que du coaching à proprement parler. 

Une formation reconnue et figurant sur les listes des thérapies brèves, thérapies comportementales et cognitives est une condition de poids. Pourquoi ?

Parce que cela suppose un minimum de standards et de déontologie.

L’accréditation ACTP (Accredited Coach Training Program) est un must car elle valide des formations de coaching depuis plus de 15 ans. Elle prend en considération l’efficacité de la technique employée et par extension, les centres et les formateurs sont également concernés.

Vous vérifierez l’existence et la certification de la technique auprès de l’ICF (International Coach Federation) notamment.

Donc posez-vous avant tout la question de la technique employée.

  • Sa technique est-elle incontestablement reconnue ?
  • est-elle normée ?
  • est-elle l’objet d’études ?
  • quelle est la valeur de l’organisme accréditeur ? Est-il indépendant ? S’est-il autoproclamé « organisme référenceur »  ? 

Quand vous aurez analysé ces points, vous pourrez passez à l’étape suivante.

2 - De bons formateurs pour un bon coach

La qualité de votre coach dépend aussi de l’équipe enseignante et de son expertise. 

Beaucoup de personnes se sentent habilitées à former à une technique comportementale et cognitive. Le sont-elles vraiment ?

Il peut être utile de vous renseigner sur la valeur du formateur.

  • Est-il reconnu pour son expertise ?
    Est-il lui-même certifié et expérimenté dans la discipline ?
  • Quelle est son niveau de certification ?
  • est-il qualifié pour enseigner cette technique ? 

En explorant ces champs, vous pourrez estimer la valeur de la certification de votre coach en développement personnel.

Si l’organisme de formation n’est pas reconnu comme organisme de formation de coachs certifiés, si l’équipe enseignante n’est pas constituée de professionnels habilités pour enseigner cette technique, revoyez les points précédents.

L’engouement pour ce métier a conduit beaucoup d’écoles à proposer des formations en coaching, un grand nom ne signifie pas de grands résultats. Vérifiez toujours les

  • Qui ?
  • Par qui ?
  • Comment ?
  • Pourquoi ?

d’où le point de référence suivant…

3 - Un centre de formation pro pour un coach de talent

De grands noms ne signifient pas de grands résultats. Nous l’avons vu en matière de formation en coaching, vous trouverez de tout.

La qualité du centre de formation joue donc un rôle primordial dans votre choix du professionnel de l’accompagnement et du changement à qui vous confierez votre tête.

Tous les centres ne se ressemblent pas. 

Vérifiez que l’organisme de formation de votre coach en développement personnel existe et est vraiment qualifié pour enseigner la technique. 

  • Dans quel annuaire professionnel apparaît-il ? 
  • Depuis combien de temps ?
  • Combien de coachs professionnels a-t-il formé ?
  • Le centre sert-il de référence dans la discipline ?

Encore des questions qui affineront votre choix.

Cette image est une métaphore du rapprochement de 2 pantins qui crée l'émotion humaine
Le rapprochement entre 2 pantins de bois leur apporte cette si douce touche humaine Photo : @Marco Bianchetti

4 - Le niveau de qualification minimum pour permettre à un coach d'exercer

Le niveau de qualification obtenu par votre coach en développement personnel lui permet-il d’exercer ? 

Les niveaux de qualification dans une même discipline sont également normés par la profession.

Certains centres de formation créent leurs propres niveaux de qualification en dehors des standards de la discipline.

Pour savoir si le niveau de qualification de votre coach lui permet d’exercer référez-vous à l’ICF

Faites une simulation de certification de professionnel : tapez le nom de l’organisme comme si vous vouliez vous-même certifier votre coach et voyez jusqu’où ses caractéristiques vous mènent.

Si vous ne pouvez inscrire votre coach comme professionnel jusqu’au bout, questionnez-vous et renvoyez les points précédents.

Un bon coach sait provoquer les états d’esprit propices à l’apprentissage et au développement des capacités et compétences 

5 - le contrat de coaching en développement détaillé

Votre contrat de coaching prévoit-il clairement la durée de l’accompagnement et le résultat visé ?

A la suite de votre premier entrevue avec votre coach en développement personnel, il établira un contrat de coaching.

Ce contrat reprendra avec précision les caractéristiques de l’accompagnement :

  • la durée et le nombre des séances,
  • l’objectif visé,
  • le prix de l’accompagnement,
  • le mode de paiement,
  • Et toutes les informations légales.

Un bon coach en développement personnel peut aisément modéliser votre expérience de vie. Il est capable d’aborder votre histoire de vie et d’en tirer des schémas comportementaux. Et c’est à partir de ces postulats qu’il déterminera le nombre de séances qu’il estime nécessaire pour accomplir sa mission. Généralement 3 à 4 séances sont nécessaires.

Exigez un contrat !

Vous serez ainsi en mesure de suivre la progression de votre développement personnel à travers le temps, le nombre de séances, les changements constatés car dès le départ, votre objectif commun est clair. 

Il arrive qu’en cours de travail, vous souhaitiez ajouter 1 ou 2 objectifs au contrat de départ. Dans ce cas formalisez à nouveau votre contrat d’accompagnement. Et demandez-vous “pourquoi” votre contrat est à modifier. 

Un coach applique des techniques de changement breves car extremement ciblées. Si votre coach vous demande plus de 5 séances, revoyez les points 1 à 4.

6 - Le confort de coaching pour un développement personnel sain

Il n’y a aucune raison que vos séances de développement personnel vous procure de l’inconfort physique, mental ou autres. 

Votre accompagnateur est tout à fait en mesure de provoquer un changement sans chambouler votre vie. Il agit comme un agent déclencheur. Vous n’êtes pas sous sa coupe. Vous êtes libre de mettre un terme à l’accompagnement si vous sentez quelqu’inconfort.

c’est votre droit, n’hésitez pas.

Normalement toutes les techniques de changement et d’accompagnement sont douces. Votre accompagnement doit être douce et efficace pour vous.

Il ne lui sera pas nécessaire de vous faire revivre des situations périlleuses ni de sortir du strict cadre d’un accompagnement au développement de vos capacités personnelles. 

Si vous ressentiez un quelconque malaise, n’hésitez pas : partez. 

7- La maitrise des énergies

Ce qui freine votre développement peut venir d’énergies mal évacuées. 

Votre coach en développement saura accéder et gérer ces énergies contraires à l’atteinte de votre objectif. Par exemple, si vous consultez dans le cadre d’un coaching de manager, que votre profession vous amène à prendre l’avion et que vous ayez la phobie de l’avion, votre coach se devra de neutraliser cette peur. 

Il est formé pour cela aussi. 

Il est fréquent que des énergies contraires freinent ou empêchent la libération de compétences. Votre coach est capable de neutraliser ces énergies, de les transformer en autre chose de plus appropriée pour vous.

Si votre volonté de changement est freinée par des émotions débordantes sans que votre coach en développement personnel n’arrive pas à les appréhender, il est peut-être coach mais pas en développement personnel. Revoyez le contrat. 

Les danseurs en noir et blanc
Un couple de danseurs enlacés, jambe nue sur la hanche masculine, corps serrés Photo : @Art Tower

8 - L'accès et le développement de vos capacités personnelles

Un coach en développement personnel vous aidera à  accéder efficacement à vos plus belles ressources, vos meilleurs atouts : c’est d’ailleurs pour cela que vous faites appel à lui. 

Et c’est en cela que vous reconnaîtrez vraiment  la valeur de votre coach. Il sait vous ouvrir l’accès à vos compétences insoupconnées et vous accompagner dans leur exploitation pour les aiguiser au maximum.

Cette image décrit une métaphore de la stratégie mise en oeuvre par une petite fille pour emporter avec elle le long du chemin, son compagnon de rêves

9 - La libération de nouvelles compétences personnelles

Comment développer les ressources et compétences d’une personne sans savoir ni y accéder et ni les libérer ? C’est le fondement même de votre contrat d’accompagnement.  

Votre coach est capable de vous aider à accéder rapidement et efficacement à vos meilleurs atouts : c’est vraiment en cela que vous reconnaissez la valeur de votre coach en développement personnel car même doté des meilleurs outils, s’il ne peut vous ouvrir l’accès à vos compétences insoupçonnées, s’il ne peut vous ouvrir le champs des possibles, s’il ne peut affiner vos talents, vos compétences, votre expertise, que sait-il faire ? 

10 - La déontologie des coachs en développement personnel

Si vous avez sélectionné votre accompagnateur en portant une attention particulière aux points 1 à 4, vous ne devriez pas avoir à vous interroger sur sa déontologie. 

Dans les cas contraires, veillez à ce que votre coach ait la capacité de maintenir votre écologie personnelle : 

  • votre coach en développement personnel n’est pas un consultant. Il ne vous donnera jamais de conseils.
  • il n’est pas un formateur. Il ne vous enseignera pas de techniques.
  • il n’est pas votre mentor, il ne vous guidera nullepart.

Votre coach en developpement personnel ne vous influencera jamais. C’est la base même de sa déontologie.

Son métier consiste à vous ouvrir le champs des possibles. Il vous aide à ouvrir l’éventail des ressources personnelles dont vous disposez pour atteindre votre objectif. Sans plus.

11 - un coach plénipotentiaire

A partir du moment où votre coach est qualifié pour vous accompagner sur le chemin de votre réussite, l’observation de son environnement professionnel vous indiquera ses domaines de prédilection. 

Certains coachs préfèrent morceler leur savoir pour n’exercer que dans leur domaine de prédilection. 

Cependant un bon coach en développement personnel fait rarement ce genre de distinctions. Il intervient là où son expertise est demandée car quelle que soit la compétence à implémenter, le travail de coaching demeure le même.  

Vous trouverez toutefois une grande variété de coachs spécialisés en

  • coaching de vie
  • coaching bien-être et dépendances (alimentaires, cigarette, …), 
  • coaching scolaire et en apprentissage,
  • coaching d’entreprise, d’entrepreneurs, de dirigeant, de manager

A partir du moment où il s’agit de travailler des compétences et/ou talents personnels, le travail de coaching est le même. Il peut alors être utile de vous demander pourquoi votre coach n’aborde qu’un seul domaine du développement personnel. 

Attention aux amalgames en matière de coaching 

Dernier point : privilégiez le bouche à oreille

Puisque quel que soit le contexte il s’agit toujours de permettre à une personne d’accéder à ses ressources personnelles, d’en développer et aiguiser de nouvelles, ne négligez pas le bouche à oreille. 

 Vous lui confiez votre tête et le payez pour un résultat. Si votre entourage a déjà testé et recommande un coach en particulier, faites-leur confiance. Vérifiez que les points ci-dessus sont valides et lancez-vous. 

Si vous observez les 11 conseils ci-dessus listés, vous ne courez aucun risque et augmentez considérablement vos chances d’aboutir et de succès. 

C’est votre vie, disposez-en ! Profitez-en jusqu’au bout

L’auteure

Evelyne BADIN

Cette infographie est une liste de contrôle en 11 points pour vous aider à évaluer votre coach en développement personnel
Aide mémoire et Liste de contrôle pour vous aider à évaluer votre coach en développement personnel en 11 points

Laisser un commentaire